Dérapage du porte parole de la manif contre le mariage pour tous…c’est vraiment dommageable


Avertissement des Tourtereaux :

C’est la deuxième fois que Xavier Bongibault dérape de la sorte. La première fois c’était lors de la conférence de presse du samedi 17 novembre au Café OZ. Nous en avions été témoin. Et nous avions déjà dénoncé ces propos qui consistent à argumenter contre le projet de loi en comparant l’homophobie d’Hitler à celle du gouvernement. Xavier Bongibault nous avait répondu : « je dis ce que je veux ».
De fait, nous nous désolidarisons totalement de ses propos. Nous lui conseillons de se mettre en retrait, car finalement cela ne sert pas du tout la cause des manifestants contre le « mariage pour tous ». Bien au contraire.
C’est d’ailleurs pour cela que nous avons appelé, et que nous continuons à appeler à renforcer le nombre de porte-paroles au sein de La Manif Pour Tous. Et celles et ceux qui font de tels dérapages doivent se mettre en retrait.
Source : Presse Océan
Xavier Bongibault, un des porte-parole de la Manif pour tous

Xavier Bongibault, un des porte-parole de la Manif pour tous », a tracé un parallèle dimanche entre le président François Hollande et Adolf Hitler, Photo AFP

Xavier Bongibault, un des porte-parole de la Manif pour tous », a tracé un parallèle dimanche entre le président François Hollande et Adolf Hitler, provoquant la confusion de Frigide Barjot, l’égérie du collectif, à ses côtés.
« On nous explique en permanence que tous les homosexuels sont pour ce projet de loi parce qu’ils sont homosexuels. C’est une logique choquante et homophobe de la part de ce gouvernement », a déclaré dimanche matin le responsable à BFMTV. « Dire que tous les homos ont pour seul instinct sexuel leur orientation sexuelle, c’est la ligne qui était défendue par un homme que l’Allemagne a bien connu à partir de 1933 et c’est la ligne que François Hollande défend aujourd’hui », a poursuivi le jeune homme dans une explication embarrassée.
A ses côtés Frigide Barjot s’est aussitôt désolidarisée, s’exclamant dans un rire gêné « Oui enfin je ne suis pas… », avant d’être interrompue par le journaliste de BFMTV qui n’a pas souhaité poursuivre plus avant le dérapage et « rester dans ce genre de discours ». Interrogé un peu plus tard par l’AFP, Xavier Bongibault, revêtu de son gilet à capuche rose arborant le slogan de la « Manif pour Tous », « Tous nés d’un homme et d’une femme », a déclaré « maintenir (ses) propos ».
« Ils étaient emportés, mais je les maintiens parce qu’il y a une grande souffrance des homosexuels qui s’opposent à ce projet de loi, que le gouvernement et François Hollande ne veulent pas entendre, comme s’il n’y avait qu’une catégorie d’homos, celle qui s’inscrit dans l’idéologie inscrite dans les propositions du PS en 2005 », a-t-il expliqué.
« Cette comparaison n’a pas lieu d’être », a ensuite déclaré Frigide Barjot, interrogée par l’AFP. « Je crois qu’aujourd’hui les organisateurs sont tous arrivés à quelque chose qui les dépassent ». Affublé par les nazis d’un triangle rose, les homosexuels ont fait partie des catégories de populations persécutées par le pouvoir d’Adolf Hitler, porté à la chancellerie en 1933.

Bonne nouvelle : il n’y aura pas de mini gay-pride le 13 janvier 2013 !


Xavier Bongibault, Béatrice Bourges, Virginie Tellenne (Frigide B)...

Xavier Bongibault, Béatrice Bourges, Virginie Tellenne (Frigide B)…

Oui, c’est une bonne nouvelle ! Et nous en sommes très heureux !

« En ce qui concerne ce char gay, il n’y en aura pas pour le simple fait que l’on refuse le clivage de la société sur des motifs d’orientation sexuelle » a affirmé hier soir, le président de Plus gay sans mariage, Xavier Bongibault.

Bravo Xavier, le baromètre est au beau fixe après avoir chuté gravement 😉

Xavier ajoute que « les homosexuels contre ce projet seront présents, oui nous refusons et condamnons l’homophobie, mais j’atteste qu’il n’y aura pas de char gay ! ».

Alors que de plus en plus d’interrogations se posaient suite aux propos qu’avait tenus Virginie Tellenne (Frigide Barjot) dans une vidéo diffusée le 16 décembre dernier, et dans laquelle elle donnait libre-cours aux « chars joyeux…des chars des homosexuels », le démenti de Xavier Bongibault tombe à pic.

Si vous voulez revoir sa vidéo :

Le tollé général qu’avait provoqué cette vidéo est maintenant derrière-nous.

Il faut reconstuire et retricoter la confiance perdue depuis.

Cela va certainement permettre à tout le monde de nous rejoindre.

Il faut une dernière bonne nouvelle : que l’interdiction des banderoles et des bannières soit levée !

Enfin, nous espérons qu’il n’y aura plus de dérapage de cette sorte.

Nous sommes au service de cette cause qui nous dépasse. Nous sommes au service des manifestants.

En cette fin d’année où de nombreux citoyens et croyants vont fêter la Nativité n’oublions pas ces paroles :

« Qu’ils soient UN, afin que le monde croie » !

Ecoutez le podcast de l’émission la « Voix est libre » !


Radio Notre Dame accueillait ce vendredi 16 novembre de 9h00 à 10h00 le collectif de La Manif Pour Tous.

Notre mouvement étant représenté par notre porte-parole.

Cliquez sur ce lien pour écouter l’émission.

Rendez-vous les 17 et 18 novembre pour manifester. Ensuite il faudra fusionner les collectifs et travailler sur l’Unité des mouvements. Les Tourtereaux proposent de créer pour cela le CNPF : Collectif National Pour la Famille !

Conférence de presse de La Manif Pour Tous : c’est parti !


Frigide Barjot, avec qui nous avons été en entretien téléphonique hier pour faire le point sur les différentes initiatives contre le « mariage pour tous », nous a invité à la rejoindre pour la conférence de presse de La Manif Pour Tous.

Rendez-vous ce matin, à 9h00, devant l’hôtel de ville de Paris. Tout un symbole : le maire de Paris est un homosexuel de gauche : Bertrand Delanoë, et l’hôtel de ville est bien entendu le lieu où sont officiés les mariages.

Nous étions une dizaine d’associations et de mouvements à avoir répondu présent : Frigide Barjot, fondatrice du collectif « Pourl’Humanitédurable.com », Xavier Bongibault, président de « Plus gay sans mariage », Laurence Tcheng, porte-parole de « la Gauche pour le mariage républicain », Camel Bechikh, président des Fils de France (musulmans), Lionel Lumbroso, président de « David&Eugenia » (juifs), Roland Hureaux(Humanisme et dialogue), Jérôme Brunet (Appel des professionnels de l’enfance), Laurent Michelin (Tous pour le mariage), Tugdual Derville (Alliance Vita), Mlanao Nourdine (CNDR), Marie-Thérèse Hermange (ancien député européen que nous avions rencontré il y 15 ans lors du PACS) et…nous.

Il y avait aussi un élu : le maire du Chesnay, Philippe Brillault.

Ordre du jour : la manifestation du 17 novembre. Nous y participerons et nous allons travailler à sa réussite (nous y travaillons déjà !).

Le message que nous voulons faire passer : nous redisons notre opposition pacifique au projet de loi le « mariage pour tous  » et nous manifesterons cette opposition le 17.

Nous vous invitons à vous mobiliser et à mobiliser autour de vous vos amis, vos familles, vos réseaux.

Le 17 novembre, soyons nombreux à lancer un appel clair au gouvernement :

  • OUI au Mariage, l’union d’un homme et d’une femme
  • OUI à l’Enfant, fruit de cette union
  • OUI à la Famille
  • NON au « mariage pour tous »
  • NON à l’enfant « objet du droit »…

Nous demandons dès-à-présent solennellement que le gouvernement propose à l’Assemblée Nationale et au Sénat lors d’un Congrès que soit inscrit dans la Constitution : « Le mariage est l’union d’un homme et d’une femme. »

Pour en savoir plus, cliquez sur La Manif Pour Tous !

Ce diaporama nécessite JavaScript.