Un nouvel appel à l’Unité est lancé pour le 13 janvier 2013 : l’entendrez-vous ?


Pour lire cet appel : cliquez ici.

Comme vous le savez Les Tourtereaux depuis les divisions qui sont apparues au grand jour le 17 novembre 2012, lorsque, à la fin de la manifestation, place Vauban, Virginie Tellenne (Frigide B) a appelé les manifestants du 17 novembre à « ne pas manifester le 18…« . Le lendemain, le constat était autre : des manifestants croisés le 17 avaient aussi répondu à l’appel de manifester le 18 novembre !

Les Tourtereaux pour leur part n’ont jamais renié le fait que la rue appartenait à tous, et que les manifestants n’appartenaient à personne ! Ils ont manifesté et appelé à manifester les 17 et 18 novembre.

Depuis ces journées, ils oeuvrent avec beaucoup de difficultés, mais sans relâche, à l’unité des manifestations et des organisations. Par défaut, ils ont appelé dans leur communiqué de presse du 17 décembre 2012 à l’union, c’est-à-dire à l’addition des associations (sans entrer dans le débat de celles qui sont plus légitimes que d’autres, nées au mois de novembre 2012, certaines n’existant même pas !), des initiatives (elles sont toutes les bienvenues), des organisations.

Ce chemin est difficile car il est semé d’embûches : le diviseur reste actif…

Bref, nous accueillons favorablement ce nouvel appel à l’unité, voire à l’union qui a été lancé ce jour par différentes associations catholiques, très marquées diront certains, « borderline » diront d’autres. L’essentiel n’est vraiment pas là. L’essentiel est ailleurs (une pensée pour le Petit Prince !).

L’essentiel, c’est quoi ?

L’essentiel, c’est que nous ne soyons plus divisés. C’est que nous ne nous approprions pas, d’une façon ou d’une autre, ce grand mouvement de contestation et du bon sens qui s’est levé depuis le mois d’octobre…pour dire NON au « mariage pour tous ». Ne nous trompons pas de combat !

L’essentiel, c’est que nous nous respections : il n’y a pas de « meilleur » entre-nous, de plus cathos, de plus laïcs, de plus courageux, de plus médiatique, de plus talentueux, de moins homophobe, de plus famille…Non, pas d’égo, pas d’orgueil, et pas de hiérarchisation.

L’essentiel, une fois l’union réalisée au plus vite, est que nous nous organisions. Et à cause de ces divisions, à cause de ces égos, il est vrai que nous ne sommes pas encore prêts pour avancer en ordre de bataille vers la victoire du 13 janvier 2013.

Alors que nous disions, il y a quelques semaines qu’il fallait au moins 10 000 volontaires pour assurer la logistique, la sécurité, et le bon déroulement du 13 janvier, nous en sommes encore loin…

L’heure est à l’espérance et à l’union en ces temps de Noël.

Quel est le message de Noël ?

C’est justement, un message d’accueil, d’amour et de paix. Devant cette naissance, emmerveillons-nous et accueillons l’autre tel qu’il est et surtout sans le juger !

Bonne lecture de ce nouvel appel à l’unité ! Très beau clin d’oeil pour Noël ;-).

Publicités

Un article intéressant du Salon Beige : l’unité se cherche pour le 13 janvier 2013 !


Oui, l’unité est actuellement difficile…

Nous relayons ci-dessous l’article du Salon Beige :

Manif du 13 janvier 2013 :  l’unité désirée se cherche

Le Collectif de la Marche pour la Vie est interrogé après sa décision d’annuler la marche « à contre-courant » prévue le 20 janvier et de rallier celle du 13. L’équation semble beaucoup plus simple à poser qu’à résoudre : l’unité se fera t-elle sur la base unique des manifestants du 17 novembre et sur celle élargie des manifestants des 17 ET des 18 novembre?

« Interrogée sur les raisons de ce changement, la porte-parole du  collectif, Virginie Mercier, qui dit avoir défilé à la fois samedi à  l’appel de La manif pour tous, et dimanche, à l’appel de Civitas, reconnaît que « deux marches, ce n’est pas bon ». « Si nous continuons à nous diviser, nous n’y arriverons pas. Nos sympathisants n’auraient pas compris que nous maintenions nos deux cortèges dans un esprit de  chapelle. Nous espérons unir tout le monde, y compris les personnes qui  ont défilé dimanche », poursuit-elle.

La  décision du collectif En marche pour la vie signifie-t-elle qu’il rejoint les mots d’ordre de la Manif pour tous, que ses organisateurs souhaitent « pacifique, aconfessionnel et apolitique » ? Ou à l’inverse  qu’il faut s’attendre à un changement d’état d’esprit et de slogans pour la marche du 13 janvier ? « Le 13 janvier, ce ne sera pas la Manif pour tous en plus grand : la manifestation sera organisée par un collectif  qui est en train de se constituer », répond Virginie Mercier. « Nous  serons organisateurs au même titre que les autres ».

Interrogé de  son côté, un acteur de La manif pour tous reconnaît qu’effectivement le  collectif interassociatif organisateur « est encore en train de se caler ». « Mais ce n’est pas la fusion entre les défilés de samedi et de  dimanche. Il n’y a aucune raison que l’état d’esprit change », indique-t-il ».

LES TOURTEREAUX APPELLENT TOUS LES MOUVEMENTS A L’UNITE. IL N’Y A RIEN A GAGNER DANS LA DIVISION, DANS LES QUERELLES D’EGO.

LES MANIFESTANTS DES 17 ET 18 NOVEMBRE N’APPARTIENNENT A PERSONNE.

NOUS SOMMES PAR CONTRE A LEUR SERVICE.

AU SERVICE DU BIEN COMMUN. ET NOUS DEVONS SERVIR DANS L’UNITE.

Après La Manif Pour Tous : la manif de Civitas !


Oui, après La Manif Pour Tous, Les Tourtereaux ont participé à la manifestation nationale organisée par Civitas, le 18 novembre, à Paris. Beaucoup de manifestants d’hier s’étaient donnés rendez-vous.

Nous étions quinze à vingt mille manifestants rassemblés pour dire : NON au « mariage pour tous ».

Parce que nous militons pour l’unité des mouvements, nous souhaitions marquer de notre présence ce deuxième temps fort du week-end de contestation populaire contre le « mariage pour tous ».

Nous regrettons que le cortège ait été attaqué par les militantes de Femen qui ont manifesté en se moquant :

  • de la religion (elles étaient déguisées en nonne),
  • de l’innocence des enfants et de leurs familles (elles se sont dénudées devant des enfants et portaient des inscriptions injurieuses sur elles).

S’agit-il de « religionphobie »?

Aujourd’hui, elles passent pour des victimes (merci les médias), alors qu’elles ont attaqué le cortège de cette façon-là et qu’elles ont aspergé la foule avec des fumigènes…

Sinon, la manifestation s’est bien déroulée dans la joie et la bonne humeur. Nous avons demandé la démission de Mme Taubira.

Nous avons également pu discuter avec Alain Escala.Il nous a raconté pourquoi il y avait une certaine « concurrence » entre lui et Frigide Barjot. Il est vrai que tout ceci nous paraît un peu grotesque. Et cette cause devrait au moins permettre l’unité, et non pas aïguiser les appétits de chacun.

Nous appelons de nouveau à l’unité des mouvements : que chacun fasse un pas vers l’autre ! L’unité, c’est maintenant qu’il faut la faire. Après, il sera trop tard.

Retrouvons-nous unis les 8 décembre, 13 et 20 janvier 2013 !

La suite en images !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La Manif Pour Tous : près de 200 000 manifestants sur toute la France !


Oui, La Manif Pour Tous a été un grand succès : elle s’est déroulée le samedi 17 novembre dans une dizaine de villes et a pu réunir près de 200 000 manifestants sur toute la France.

La Préfécture de Police a annoncé que nous étions 70 000 sur Paris, alors que nous étions entre 120 000 et 150 000. La différence avec les 200 000 : c’est la Province qui nous l’apporte. Ce qui est certain pour bien connaître le calcul, selon certaines sources : les préfectures divisent systématiquement le nombre de manifestants par deux. L’objectif ? Vous vous en doutez : casser la dynamique.

Les Tourtereaux sont heureux d’avoir participé à la mobilisation générale, et d’avoir travaillé pour coordonner l’ensemble sur la Seine-et-Marne, dans un premier temps…

Un seul bémol : le mot de la fin de Frigide qui a appelé à ne pas manifester le 18 novembre.

Frigide, ces querelles intestines entre toi et Alain Escala, ne servent à rien. Il n’y a pas d’égo et de compétition sur le sujet. Bien au contraire !

D’ailleurs si La Manif est Pour Tous…elle ne doit surtout pas être exclusive !

Et personne ne doit se l’approprier : elle est pour tous…

Enfin, nous avions appelé à manifester les 17 et le 18 novembre. Et notre mot d’ordre a été suivi : pas de discrimination ! Notre mobilisation a été entière et nous avons été plus de 5 000 à venir de Seine-et-Marne. Le gros des troupes venant principalement des paroisses et des associations familiales. Merci à Mgr Jean-Yves Nahmias, évêque de Meaux, d’avoir joué le jeu.

Merci aussi aux partis politiques, il ne faut pas les négliger.

Maintenant, il nous faut nous unir, et marcher dans la même direction. Nous devons être unis. Il est un luxe dans ces temps où notre pays est en difficulté : celui de la division… Il faut aussi donner la parole à toutes celles et tous ceux qui ont participé à la réussite de cette manifestation. Il y a eu beaucoup de frustrés : la parole a été donnée aux ouvriers de la première heure (qui date du mois de septembre !), mais n’oubliez pas et surtout ne critiquez pas les ouvrier de la 11è heure. C’est d’ailleurs à eux que nous dédions cette belle réussite. Car Frigide attendait 10 à 20 000 manifestants, et nous étions 10 fois plus nombreux !

Maintenant, il nous faut tous nous mobiliser et être UN. Tous unis contre le « mariage pour tous »…

Prochaines étapes : le 8 décembre, les 13 et 20 janvier 2013 !

Notre équipe mettra toutes les informations en ligne dans quelques heures.

Pour l’heure : La Manif Pour Tous en images ! L’Union, c’est maintenant !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Appel à l’unité


Nous lançons un appel à l’unité.

Vous l’avez compris, de nombreux mouvements existent, de nombreuses associations existantes ou nouvelles disent NON au projet de loi Taubira, NON au « mariage pour tous », NON à l’adoption d’enfants par des homosexuels, NON à la procréation médicalement assistée pour les homosexuels. Ils disent OUI au Mariage entre un homme et une femme, OUI au renforcement du Mariage, OUI aux droits de l’Enfant a avoir un papa et une maman, OUI à l’intervention de l’Etat pour aider les familles en difficulté, OUI à la Famille.

Nous nous réjouissons que vous soyez des millions à défendre le Mariage, l’Enfant et la Famille. Ne touchons pas à nos institutions !

Nous remercions tous les élus (près de 20 000) qui ont le courage de s’opposer à cette loi.

Il nous faut maintenant nous UNIR et REENCHANTER notre société, notre vieux pays qu’est la France.

C’est pour cela que nous lançons aujourd’hui L’APPEL A L’UNITE…

Ne vous divisez pas. Ne nous divisons pas. Unissons-nous maintenant dans un COLLECTIF ASSOCIATIF (le nom reste à trouver). Mais c’est en quelque sorte la vocation du mouvement LES TOURTEREAUX ! REJOIGNEZ-NOUS…NOUS SOMMES PRETS A TOUS VOUS ACCUEILLIR !

Comme vous le savez le sujet est d’importance : il concerne tous les Français, et au-delà tous les hommes et toutes les femmes de bonne volonté qui ont compris que la société n’existe que parce qu’au début il y a l’union d’un homme et d’une femme !

UNISSONS-NOUS…IL NOUS RESTE ENCORE QUELQUES SEMAINES POUR CONVAINCRE ET INVERSEZ DEFINITIVEMENT LE COURS DES CHOSES !

Frigide Barjot nous écrit…nous lui répondons !


Frigide Barjot nous écrit dans le cadre de la manifestation qu’elle compte organiser le 17 novembre, alors qu’une autre manifestation était organisé de longues dates le 18 novembre. Beaucoup de personnes ne comprennent pas cette double manifestation…

Mes amis de l’Humanité Durable et assimilés

Certains s’étonnent de cette initiative du 17 novembre, et craignent pour l’unité et la cohérence du mouvement qui émerge. Loin de nous, et surtout de moi votre Barjot qui aime tout le monde !, la volonté de diviser en vous proposant de rejoindre cette première marche publique, festive et familiale, en régions et à Paris, dans la belle campagne qui se lève pour rappeler les fondamentaux de notre société et de notre humanité.  

Mais il s’agit bien d’ouvrir le mouvement  à tant d’autres  qui s’inquiètent en offrant un lieu d’expression à tous ceux (athées, homos, sensibilités de gauche, autres pathos,  etc.) qui ne se reconnaîtraient pas dans la manifestation du 18 novembre organisée par l’institut Civitas.

Dans l’unité et la diversité,

Mille baisers de Paix,

 

Frigide

NOTRE REPONSE :

Chère Frigide,

Les Tourtereaux s’interrogent effectivement sur le bien fondé de ces initiatives qui semblent se concurrencer…C’est la liberté !

Certes, mais le risque existe aussi de voir que les initiatives des uns et des autres détournent de l’objectif premier (s’unir contre le mariage gay). Et pourquoi stigmatiser CIVITAS? C’est au contraire l’occasion pour vous, Frigide, qui êtes médiatique, d’entrer en relation et de voir dans quelles conditions vous pourriez faire cause commune avec eux. Mais vous préférez peut-être défiler avec les autres (athées, homos, sensibilités de gauche, autres pathos,  etc.) ?

C’est votre droit. Mais attention à la confusion des genres et à leurs conséquences.

Enfin, vous omettez les autres manifestations publiques, locales et nationales qui auront lieu partout en France.

Nous pensons tout particulièrement aux manifestations du 23 octobre organisées dans 80 villes de France.

N’oublions pas, Chère Frigide, l’objectif commun : l’unité pour dénoncer le projet de loi Taubira.

C’est d’ailleurs pour cela que Les Tourtereaux appellent tous les hommes et les femmes de bonne volonté à rejoindre les manifestations organisées : 

  • le 23 octobre avec ALLIANCE VITA dans toute la France;
  • le 31 octobre avec LES TOURTEREAUX, à Paris;
  • le 17 novembre avec vous, à Paris;
  • le 18 novembre avec CIVITAS, à Paris.

Unissons-nous !

De tout coeur,

Les Tourtereaux