Christine Boutin, la présidente réellue du Parti Chrétien-Démocrate s’engage sans cesse contre le « mariage » gay !


CBoutinAprès un week-end chargé au cours duquel Christine Boutin réunissait tous ses militants lors d’un congrès qui avait lieu samedi à Versailles, elle a réaffirmé aujourd’hui son attachement à la religion catholique et sa détermination contre le « mariage pour tous ». Elle a réagi avec force contre les attaques de Cécile Duflot qui remet en cause le diocèse de Paris, qui ne s’intéresserait pas au sort des SDF. Dénonçant cette attaque Christine Boutin a rappelé le rôle majeur de l’Eglise qui remplace souvent la faiblesse de l’Etat en la matière.

Question : l’Eglise serait-elle l’objet d’une telle attaque parce qu’elle défend le mariage, l’union d’un homme et d’une femme, parce qu’elle défend l’enfant, fruit de cette union, et parce qu’elle défend la famille, cellule fondatrice de notre société? Ou tout simplement, parce qu’elle s’oppose au « mariage pour tous »?

L’église catholique fait énormément en France et dans le diocèse de Paris en particulier”, répond Christine Boutin à Cécile Duflot. Cette dernière a écrit au Cardinal André Vingt-Trois, qui, on s’en souvient, est le président de la Conférence des Evêques de France et avait déclaré il y a un mois que le « mariage pour tous est une supercherie« .

Elle lui a demandé d’utiliser des bâtiments “quasi vides” lui appartenant.

On donne l’impression que l’église catholique et le diocèse ne font rien pour les SDF et ça, c’est insupportable”, lui a répondu Christine Boutin. En ajoutant : “Est-ce que c’est parce que l’église catholique est contre le mariage gay qu’on va la décrédibiliser sur la solidarité qu’elle effectue pourtant de façon remarquable ?”.

Il est à craindre que le combat contre le « mariage pour tous » soit rude. Il ne fait que commencer. Nous avions demandé un débat. A défaut d’un débat oublié et des auditions parlementaires tronquées, nous nous dirigeons vers un champ de bataille. C’est pour cela qu’il nous faut plus que jamais et dès maintenant être UNIS! Il nous faut plus que jamais être des millions le 13 janvier 2013 !

Conseil des ministres du 7 novembre 2012 : adoption du projet de loi Taubira :-(


C’est fait, depuis ce matin, 11h30, le gouvernement Ayrault a adopté le projet de loi Taubira, le « mariage pour tous ».

« C’est une étape importante vers l’égalité des droits« , a déclaré la ministre déléguée à la Famille, Dominique Bertinotti, à la sortie du conseil des ministres.

S’il s’agit d’une étape, on est en droit de se demander quelles sont les autres???

Le projet de loi sera présenté au Parlement début 2013. Pour l’heure la mobilisation des opposants ne cessent de monter : débat confisqué oblige, nous devons-nous mobiliser !

« Toutes les opinions peuvent être entendues à condition que le débat reste de qualité et fasse progresser la société française« , a déclaré Dominique Bertinotti. A priori elle doit être sourde : nous nous sommes déjà exprimés sur le sujet. Et nous ne sommes pas les seuls.

Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement, a affirmé que « les maires qui se refuseraient de façon manifeste à appliquer la loi se verraient sanctionner« , a-t-elle ajouté. Courage, ne baissons pas les bras.

Pour les défenseurs du « mariage gay », cette journée constitue un « aboutissement ».

POUR NOUS LE 7 NOVEMBRE EST UN JOUR D’AVILISSEMENT. LA FRANCE EST EN BERNE…

Et pourquoi Lionel Jospin ne s’exprime-t-il pas? Il reste contre ce projet. Et pourquoi Elisabeth Guigou ne s’exprime-t-elle pas? Elle est contre l’adoption, mais pour le mariage gay.

« L’institution du mariage est en effet bafouée dans ses fondations. C’est scandaleux, affirme le porte-parole du mouvement : une ultra-minorité, qui ne représente même pas 1% de la population française a agit de telle façon depuis 20 ans qu’elle a emprisonné la gauche dans cette dialectique de l’égalitarisme à outrance et de la revendication « légitime » (?) des droits de deux personnes du même sexe qui seraient égaux à ceux de deux personnes de sexe opposé. En quoi la situation est égale? Il y a forcément une différence indéniable et de bon sens : la filiation existe bel et bien et elle est le fruit du mariage, tandis que l’homofiliation n’existe pas. Le mariage est l’institution qui protège le couple qui s’unit et qui s’engage pour fonder un foyer, une famille. Le « mariage pour tous » est un artifice : les deux personnes du même sexe vont se « marier » pour s’accoupler, pour procréer, pour fonder une famille? C’est alors qu’entre en jeu l’autre étape : celle de l’enfant adopté qui devient l’accessoire, l’objet de leurs désirs…

L’enfant ne peut être l’objet du droit. L’enfant doit rester un sujet de droit.

Nous demandons solennellement au gouvernement de ne pas bafouer nos institutions et de ne pas les faire évoluer au profit d’une minorité, même très agissante.

Messieurs Hollande et Ayrault, Mesdames Taubira et Bertinotti, vous ne faites pas « progresser la France ». Après la récession, vous faites entrer la France dans la régression.

Nous vous invitons, et nous renouvellerons cette invitation sans cesse, à revenir sur votre projet de loi qui est mauvais pour la France. Nous vous invitons plutôt à redorer le blason du Mariage, de l’Enfant et de la Famille. Ne voyez-vous pas que notre société se délite, que notre société a perdu ses repères. Ne jouez pas aux apprentis-sorciers. Retrouvez du bon sens. Et rappelez-vous sur près de 300 pays dans le monde seuls 10 pays ont légalisé le mariage gay. Ce n’est vraiment pas significatif.

Nous vous invitons enfin à abandonner ce projet et à inscrire dans la Constitution : « LE MARIAGE EST L’UNION D’UN HOMME ET D’UNE FEMME«  »

Jacques Maillot aux Grandes Gueules de RMC : « l’ensemble des religions monothéistes ont la même position… »


Ce 5 novembre 2012, dès 10h00 du matin sur RMC Les Grandes Gueules parlent du « mariage pour tous ». Les animateurs : Alain Marschall et Olivier Truchot, sont entourés de leurs invités dont Jacques Maillot, l’ancien PDG de Nouvelles Frontières et d’Eurotunnel.

Morceaux choisis…

« Tout d’abord cet appel de l’église catholique qui se mobilise contre le « mariage pour tous« , écoutons le Cardinal André Vingt-Trois :

« Je demande clairement qu’il y ait débat et que les questions puissent être abordées avec les gens qui sont en situation de responsabilité. Et que les Français soient clairement informés de ce qui est en train de se préparer… »

Après le Cardinal, RMC passe une intervention de Jean-François Copé : « Je crois qu’il est absolument capital, premièrement que ce projet de loi soit reporté à une date ultérieure, et deuxièmement je demande à François Hollande d’organiser les Etats Généraux de la Famille… »

Puis, c’est au tour de Marine Le Pen : « Faisons un référendum sur des sujets tels que ceux-là… »

L’animateur pose ensuite la question suivante : « Est-ce que c’est le rôle de l’église catholique -rappelons que ce mariage sera un mariage civil, de se mobiliser ainsi contre le mariage homosexuel? »

Réponse de Jacques Maillot : « Je pense que les églises, en démocratie et dans un état laïque, ont tout à fait le droit de s’exprimer. Je pense que la laïcité permet justement à tous ceux qui ont des convictions, qui ont une religion, de pouvoir s’exprimer, de pouvoir la pratiquer…L’ensemble des religions monothéistes ont exactement la même position. Les protestants qui sont extrêmement libéraux, la Fédération Protestante de France, tous vont dans le même sens…Le Grand Rabbin de France, Gilles Bernheim, a fait un texte…Les Bouddhistes se sont aussi exprimés… »

Question de l’animateur : de quoi ont-ils peur ces religieux?

Le Cardinal a en effet parler de « supercherie« .

Pour Jacques Maillot « ce qui est extrêmement important c’est l’enfant« .

Les invités sont tous d’accord pour dire qu’il faut un débat !

« On nous l’impose parce qu’il y a une majorité de gauche…C’est un passage en force« .

Avec la gauche ce qui est certain : c’est qu’il est interdit de s’exprimer, de débattre, bref d’être démocrate…

Jean-Frédéric Poisson, Vice-Président du PCD, député UMP des Yvelines intervient alors à l’antenne : « Avec l’Entente Parlementaire nous sommes près de 200 élus  à nous opposer…nous sommes dans une confusion des genres : le mariage civil et le mariage religieux ont été distingués pour des questions d’état civil. On a inventé le mariage pour protéger la femme et l’enfant à la maternité…Tous les citoyens ont le droit de prendre part au débat publique… »

L’animateur donne la parole à Franck Tanguy, ancien président de l’association des parents gays et lesbiens, qui interroge le député : « Je voulais savoir en quoi le fait de pouvoir se marier quand on est deux personnes de même sexe remette en cause ce que vous venez de dire [comme la transmission de biens]? »

Jean-Frédéric Poisson : « Toutes ces questions sont aujourd’hui réglées par le PACS… »

Pour écouter la totalité des Grande Gueules, cliquez ici.

On le comprend : LA FRANCE A BESOIN D’UN DEBAT !