Le 13 janvier se politise et c’est tant mieux : le numéro 2 du FN dans la rue !


C’est un scoop : Louis Aliot vient de déclarer sur LCI qu’il marchera contre le mariage pour tous le 13 janvier à Perpignan, sa terre d’élection.

Pour l’heure le Front national n’a pas donné de position officielle, et Mme Le Pen se réserve actuellement pour annoncer ou pas sa participation. Il est vraisemblable qu’elle marche aussi pour dire son opposition au « mariage pour tous ». Son absence serait une erreur politique et stratégique.

Le numéro 2 du FN a rappelé que la décision officielle du FN serait arrêtée en bureau politique le 7 janvier, six jours avant la mobilisation du 13 janvier. Il promet que « le FN ne sera absent ni du débat, ni de la manifestation…A Perpignan, il y aura un cortège aussi, puisque c’est une manifestation qui est départementalisée…Je me rendrai ponctuellement à cette manifestation à Perpignan« .

A noter en plus : après l’UDI, après l’UMP, le FN sera donc des nôtres le 13 janvier.
Seul bémol à cette bonne nouvelle : la gauche, le PS et les poissons roses seront absents.

Mariage gay : Marine Le Pen pour une « objection de conscience » des maires…


Source : TF1.fr

Marine Le Pen.

Marine Le Pen s’est dite vendredi favorable à une « objection de conscience » au nom « d’impératifs religieux, moraux, éthiques » pour les maires. Pour la présidente du FN, cette objection leur permettrait par exemple de refuser de marier des couples homosexuels.

La présidente du FN Marine Le Pen s’est dite vendredi favorable à une « objection de conscience » au nom « d’impératifs religieux, moraux, éthiques » pour les maires leur permettant par exemple de refuser de marier des couples homosexuels.

Est-ce que le maire doit avoir la possibilité d’enclencher sa liberté de conscience ? « Oui, je le crois. C’est une sorte d’objection de conscience. Il refuserait d’accomplir certains actes qui vont à l’encontre d’impératifs religieux, moraux, éthiques », a affirmé Mme Le Pen sur BFMTV et RMC. « On ne peut pas forcer un maire à célébrer un mariage », estime Marine Le Pen. D’après elle, même si un maire refuse de célébrer un mariage, « le mariage aura lieu », car « il y a un certain nombre » d’adjoints dans les communes.

« Un Président rappelé à l’ordre par un micro-lobby »

Ce qui est « incroyable », a voulu soulever Marine Le Pen, c’est de voir un « président de la République qui va devant les maires de France, qui parle aux 36.000 maires de France, et qui parle de la ‘liberté de conscience' » puis « qui est rappelé à l’ordre par un micro-lobby, l’Inter-LGBT, qu’il reçoit dans les 24 heures à l’Elysée ». « Où on est ? Où on vit? Vous imaginez François Mitterrand obéir aux injonctions de l’Inter-LGBT ? On rêve ! » s’est-elle exclamée.

Devant le congrès des maires mardi, François Hollande leur avait reconnu une « liberté de conscience ». Cependant, lors d’une rencontre mercredi avec l’association Inter-LGBT, il avait assuré qu’il ne serait pas fait mention de « liberté de conscience » dans le projet de loi, selon le porte-parole de l’association, Nicolas Gougain, un propos confirmé jeudi par la ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem.

Jacques Maillot aux Grandes Gueules de RMC : « l’ensemble des religions monothéistes ont la même position… »


Ce 5 novembre 2012, dès 10h00 du matin sur RMC Les Grandes Gueules parlent du « mariage pour tous ». Les animateurs : Alain Marschall et Olivier Truchot, sont entourés de leurs invités dont Jacques Maillot, l’ancien PDG de Nouvelles Frontières et d’Eurotunnel.

Morceaux choisis…

« Tout d’abord cet appel de l’église catholique qui se mobilise contre le « mariage pour tous« , écoutons le Cardinal André Vingt-Trois :

« Je demande clairement qu’il y ait débat et que les questions puissent être abordées avec les gens qui sont en situation de responsabilité. Et que les Français soient clairement informés de ce qui est en train de se préparer… »

Après le Cardinal, RMC passe une intervention de Jean-François Copé : « Je crois qu’il est absolument capital, premièrement que ce projet de loi soit reporté à une date ultérieure, et deuxièmement je demande à François Hollande d’organiser les Etats Généraux de la Famille… »

Puis, c’est au tour de Marine Le Pen : « Faisons un référendum sur des sujets tels que ceux-là… »

L’animateur pose ensuite la question suivante : « Est-ce que c’est le rôle de l’église catholique -rappelons que ce mariage sera un mariage civil, de se mobiliser ainsi contre le mariage homosexuel? »

Réponse de Jacques Maillot : « Je pense que les églises, en démocratie et dans un état laïque, ont tout à fait le droit de s’exprimer. Je pense que la laïcité permet justement à tous ceux qui ont des convictions, qui ont une religion, de pouvoir s’exprimer, de pouvoir la pratiquer…L’ensemble des religions monothéistes ont exactement la même position. Les protestants qui sont extrêmement libéraux, la Fédération Protestante de France, tous vont dans le même sens…Le Grand Rabbin de France, Gilles Bernheim, a fait un texte…Les Bouddhistes se sont aussi exprimés… »

Question de l’animateur : de quoi ont-ils peur ces religieux?

Le Cardinal a en effet parler de « supercherie« .

Pour Jacques Maillot « ce qui est extrêmement important c’est l’enfant« .

Les invités sont tous d’accord pour dire qu’il faut un débat !

« On nous l’impose parce qu’il y a une majorité de gauche…C’est un passage en force« .

Avec la gauche ce qui est certain : c’est qu’il est interdit de s’exprimer, de débattre, bref d’être démocrate…

Jean-Frédéric Poisson, Vice-Président du PCD, député UMP des Yvelines intervient alors à l’antenne : « Avec l’Entente Parlementaire nous sommes près de 200 élus  à nous opposer…nous sommes dans une confusion des genres : le mariage civil et le mariage religieux ont été distingués pour des questions d’état civil. On a inventé le mariage pour protéger la femme et l’enfant à la maternité…Tous les citoyens ont le droit de prendre part au débat publique… »

L’animateur donne la parole à Franck Tanguy, ancien président de l’association des parents gays et lesbiens, qui interroge le député : « Je voulais savoir en quoi le fait de pouvoir se marier quand on est deux personnes de même sexe remette en cause ce que vous venez de dire [comme la transmission de biens]? »

Jean-Frédéric Poisson : « Toutes ces questions sont aujourd’hui réglées par le PACS… »

Pour écouter la totalité des Grande Gueules, cliquez ici.

On le comprend : LA FRANCE A BESOIN D’UN DEBAT !

Marine Le Pen veut un référendum sur le « mariage pour tous »


Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il ne manquait plus que Marine Le Pen à s’exprimer sur le sujet. Silencieuse pendant tout le mois d’octobre, alors qu’elle s’était déjà opposée au mariage gay lors de l’élection présidentielle, elle est de retour pour annoncer qu’elle est prête à manifester avec Jean-François Copé. Et surtout elle demande un référendum !

Hier soir, aux 20h de la 2, Marine Le Pen a fait son grand retour. Face au recul de l’UMP qui a échoué ces dernières années à toutes les élections, le Front National serait le seul parti à pouvoir s’opposer au gouvernement.

Et Marine Le Pen en profite : elle a annoncé sur BFM TV, le 4 novembre, qu’elle souhaitait qu’un référendum soit organisé :  « Faisons un référendum sur des sujets tels que ceux-là ! On ne peut pas en permanence parler de concertation et ne même pas accepter d’organiser un vrai débat sur ce sujet. »

Droit de retrait

Marine Le Pen réclame un droit de retrait : « énormément de maires réclament à tout le moins un droit de retrait« .

Une manifestation en vue avec Jean-François Copé…

La présidente du Front national a déclaré le 1er novembre qu’elle serait prête à participer à des manifestations organisées par l’UMP contre le projet de loi sur le mariage homosexuel. C’est une bonne nouvelle à l’heure où les partisans du « mariage pour tous » essayent de diviser les François et les partis d’opposition.

Un ticket Jean-François Copé – Marine Le Pen pour mener toute la droite dans la rue? « Pourquoi pas? Je ne suis pas sectaire. Quand j’ai quelque chose à dire, cela ne me dérange pas d’aller manifester aux côtés de gens dont je ne partage pas l’avis sur d’autres sujets« , a-t-elle notamment déclaré, interrogée sur une éventuelle manifestation contre le mariage homosexuel dans l’émission « Face aux chrétiens » La Croix/KTO/RCF/Radio-Notre-Dame.