Mariage gay : pour l’Église, il ne faut pas «ignorer» la rue


Source : Le Figaro    

À droite, le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, lors de la Manif pour tous.
À droite, le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, lors de la Manif pour tous.Crédits photo : Corinne SIMON/CIRIC

Réagissant pour la première fois depuis la manifestation des opposants au mariage pour tous, les évêques de France appellent la majorité à ne pas «ignorer» les «réactions» suscitées chez tant de Français.

Trois jours après la manifestation monstre contre le mariage homosexuel, les évêques de France appellent directement la «majorité politique» à ne pas «ignorer» les «réactions» suscitées chez «tant de nos compatriotes» car elles ont été spectaculairement mises en évidence par «l’ampleur exceptionnelle» de cette mobilisation.Refuser de le voir ne serait pas «sans dommage pour le bon fonctionnement démocratique» préviennent-ils. Ils appellent donc les responsables gouvernementaux à «rassembler le pays» pour ne laisser s’installer un «clivage» qui serait «malvenu» dans le contexte de la crise économique et sociale.Lors de ses vœux à la presse, mercredi matin, le président Hollande a toutefois assuré, sur un mode allusif, qu’il n’entendait «pas opposer une France à une autre» mais qu’il poursuivrait ses œuvres de «modernisation» en «respectant les opinions et le débat».

Chercher une troisième voie

Sans évoquer un référendum, les évêques demandent donc concrètement aux élus impliqués dans le «débat parlementaire» d’imaginer «des solutions et des formulations qui soient respectueuses du caractère hétérosexuel du mariage, de la filiation et des personnes homosexuelles». Ce qui reviendrait à réserver strictement le mot «mariage» à l’union d’un homme et d’une femme et à chercher une troisième voie – par exemple une union civile renforcée – comme ils l’avaient déjà suggérée, dans un document, en septembre dernier.

Ils invitent, enfin, les «communautés catholiques» à «poursuivre la réflexion sur ces enjeux fondamentaux». Ce qui signifie en clair, ne rien exclure du côté de l’action mais à prendre à présent le temps, d’une réévaluation de la stratégie à mener.

Car ils s’inquiètent du «risque de clivage profond» de la France sur ce sujet. Or, la responsabilité d’une religion, comme l’Église catholique, estiment-ils depuis le début, n’est pas de pousser à la division, ou à l’exclusion politique, mais de favoriser l’unité du pays, précisément par la tenue d’un débat de qualité où seront pris en compte tous les points de vue. Quant à «la mission du politique» écrivent-ils, elle est justement «d’offrir le cadre d’une authentique réflexion sociale sur ces questions majeures».

D’autant insistent-ils que «nous avons alerté depuis de longs mois le gouvernement et l’opinion publique» sur ce «risque de clivage» représenté par le projet de loi. «Ce clivage est d’autant plus malvenu que notre pays connaît une période de fortes difficultés économiques et sociales qui devrait, au contraire, amener les responsables politiques à rassembler le pays».

Une «alerte» qui était «fondée» se justifient-ils en soulignant «l’ampleur exceptionnelle» de la manifestation: «des gens de toutes les régions de France, jeunes ou plus âgés, en famille, avec leurs enfants ou seuls, de toutes opinions, de toutes religions ou sans religion, ont défilé avec conviction, dans la bonne humeur et sans agressivité à l’égard de quiconque. Dans cette grande diversité, la caractéristique commune était la reconnaissance de la famille, l’intérêt supérieur des enfants et le respect de la filiation».

J-1 : dernier communiqué de presse avant le jour historique du 13 janvier 2013 !


Les Tourtereaux et Génération Famille appellent à rejoindre

Impression

La Manif Pour Tous à J-1 du 13 janvier 2013

Logo-Generation famille-1

                                              TOUS UNIS, TOUS A PARIS

L’UNION, C’EST MAINTENANT !

Le mouvement Les Tourtereaux (www.lestourtereaux.com) s’est indigné et mobilisé depuis des mois contre le projet de loi le « mariage pour tous ». Il a rencontré des ministres, des députés, des sénateurs et des maires. Il a rencontré de nombreuses associations. Il a appelé, à plusieurs reprises, à l’unité ou à l’union des organisations des deux manifestations des 17 et 18 novembre 2012. Il a, tout récemment, en association avec Familles de France et le Forum Politique Chrétien écrit une lettre ouverte au Président de la République (cliquez sur le lien pour la lire).

A J-9 de la mobilisation nationale du 13 janvier 2013, date historique, il a de nouveau appelé à l’unité entre le collectif Civitas et le collectif de La Manif Pour Tous, dans un communiqué de presse.

A J-4 il a invité officiellement Virginie Tellenne (Frigide Barjot) et Alain Escada à signer un Certificat d’Entente Cordiale Unitaire. Les deux parties n’ont pas voulu le signer en raison de leurs divergences toujours actuelles.

A J-1 de la mobilisation historique du dimanche 13 janvier 2013 à Paris, Les Tourtereaux appellent officiellement le collectif Civitas à rejoindre le collectif de La Manif Pour Tous. Ce sera facile : de la Place Vauban au Champ-de-Mars, il n’y aura que quelques dizaines de mètres à faire. Espérons que La Manif Pour Tous vous accueille comme il se doit.

A J-1 de ce jour historique, après celui du 24 juin 1984, Les Tourtereaux sont heureux du travail accompli. Même s’il a souvent été difficile et décrié : comment en effet unir les manifestations du 17 et du 18 novembre ? Même si les attaques n’ont pas manqué : certains nous ont accusés, à tort, de jouer le jeu de la discorde et de la désinformation. C’est tout le contraire que nous avons voulu opérer dès le départ, partant du principe que le Bien Commun appartient à tous, et que nul ne peut se l’approprier, quel que soit son aura médiatique, sa foi, ou son talent. Avec d’autres : nous avons obtenu l’annulation de la mini gay-pride que Virginie Tellenne voulait organiser au cœur même de la manifestation du 13 ; et, la multiplication des porte-paroles qui sont passés de 3 à 8. Même si l’équilibre n’est pas parfait : la gauche est représentée, mais pas la droite ; les religions musulmanes et juives sont représentées, mais pas les religions catholiques, et protestantes…

A J-1 nous appelons solennellement tous les citoyens qui s’opposent au « mariage pour tous » à rejoindre les 4 cortèges : celui organisé par le collectif CIVITAS et les 3 organisés par le collectif La Manif Pour Tous.

MOBILISATION GENERALE ET HISTORIQUE : RENDEZ-VOUS LE 13 JANVIER 2013 A PARIS

Venez avec vos kippas, vos cols romains, vos djellabas, vos soutanes, vos jeans troués, vos jupettes, vos jupes plissées et vos percings…Soyez authentiques, ne soyez pas anonymes ! Le 13 janvier 2013, nous avons un seul objectif : que le gouvernement retire son projet de loi et organise les Etats Généraux de la Famille, de l’Enfant, de l’Adoption et du Mariage.

Le 13 janvier une France apaisée, démocrate, diverse et libre sera à Paris. Mais comme vous le savez, le combat ne s’arrêtera pas là. Dès le 14 janvier, il faut convaincre les élus de la République. C’est pour cela que nous avons lancé, le 11 janvier, le club Génération Famille ! Club de réflexion et d’action, il se veut unitaire. Il vous proposera de nombreuses activités, débats, forums, évènements dès le mois de février 2013.

Logo-Generation famille-1

Contact Presse : Sophie Bonnet, presse.lestourtereaux@orange.fr

Pour télécharger notre communiqué de presse et le diffuser, cliquez ici.

Comment préparer la manifestation contre le mariage pour tous ?


logo-radionotredame

Dans l’émission la Voix est libre réalisée par Radio Notre Dame le Lundi 17 décembre 2012, vous découvrirez un peu mieux les préparatifs du 13 janvier 2013 !

Comment se mobiliser pour la « Manif pour tous » du 13 janvier à Paris contre le projet de loi ouvrant le mariage, l’adoption et l’assistance médicale à la procréation aux personnes homosexuelles ?

Tugdual DERVILLE Délégué général de l’Alliance Vita partenaire de la manif pour tous

Albéric DUMONT Coordinateur de la manif pour tous

Guillaume de PREMARE http://www.urgencecomcatho.com/

Philippe ARINO L’homosexualité en vérité, octobre 2012, Frédéric Aimard éditeur

Télécharger le podcast de cette émission