100 000 euros : envoyez votre chèque de 10 centimes à Bertrand Delanoë…ou pas !!!


Monsieur Delanoë a donc envoyé une facture de 100 000 € TTC à La Manif Pour Tous. Cette facture devrait couvrir les dégâts occasionnés sur la pelouse du Champ-de-Mars par le million de manifestants réuni le 13 janvier 2013 pour dire NON au « mariage pour tous ».

En réalité, les services comptables de la Mairie de Paris ont envoyé la fameuse facture à la Préfecture de Paris, qui normalement doit se retourner contre les organisateurs, La Manif Pour Tous.

Qui va payer ? (le diaporama ci-dessous est une fiction…ou pas !)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Combien ça coûte ?

Après un bref calcul, ce coût revient à 44 centimes par mètre carré endommagé. Ce qui reste assez raisonnable, compte-tenu des charges sociales qui devraient représenter 80% du coût global. Mais tous les mètres carrés des 22 hectares du Champ-de-Mars ont-ils subi des dégats ?

D’autres questions sont en droit d’être posées aux services techniques de la Mairie de Paris :

  • un premier état des lieux préalable à l’occupation du Champ-de-Mars par La Manif Pour Tous a-t-il été réalisé, en bonne et due forme, avant le 13 janvier 2013 ?
  • cet état des lieux a-t-il été signé par les parties prenantes ?
  • un état des lieux  de fin d’occupation du Champ-de-Mars par La Manif Pour Tous a-t-il été également réalisé?
  • cet état des lieux a-t-il été signé par les parties prenantes ?
  • les dégradations ont-elles été constatées par huissier; et à quoi correspondent exactement les 100 000 euros de remise en état ?

Attendons les réponses de la Mairie de Paris avant d’envoyer quoique ce soit à la Mairie de Paris, il n’est pas besoin de nous précipiter en la matière, bien au contraire 😉

A votre bon coeur…

Si tous les dégâts sont avérés et justifiés, et s’ils n’ont toujours pas été réglés nous conseillerions à chaque manifestant d’envoyer ou pas un chèque de 10 centimes d’euro (0,10 €) à la mairie de Paris, accompagné d’un courrier de circonstance (demandez un reçu).

L’intérêt d’une telle action serait de  :

  • montrer que nous avons de l’humour sur un tel sujet;
  • montrer que nous sommes d’honnêtes citoyens;
  • montrer que nous sommes responsables jusqu’au bout…

Ci-dessous le modèle de courrier (établissez le chèque à l’ordre du Trésor Public, et mentionnez au dos « quote-part du manifestant du 13 janvier 2013 : remise en état de la pelouse du Champ-de-Mars« ).

Hôtel de Ville de Paris

Place de l’Hôtel de Ville

75196 Paris cedex 04

Objet : quote-part de participation au règlement de la facture de 100 000 euros

Monsieur le Maire de Paris,

Permettez-moi de participer en tant que citoyen ayant eu l’honneur et la joie de manifester, le 13 janvier 2013, avec plus d’un million de personnes, contre le projet de loi « mariage pour tous », au règlement de la facture d’un montant de cent mille euros (100 000 €) que vous avez adressée dernièrement, via la Préfecture de Paris, aux organisateurs, La Manif Pour Tous.

Je comprends, après confirmation et justification par vos services, que la pelouse du Champ-de-Mars ait été abimée par les manifestants; c’est pourquoi, je vous envoie ce chèque de dix centimes d’euro (0,10 €) en règlement de ma quote-part de participation aux frais de remise en état. Je vous prie de bien vouloir établir à mon nom un reçu fiscal. 

Dans cette attente, et en espérant que vous ayez changé d’avis sur le « mariage pour tous » et que vous ayez retrouvé le bon sens qui définit le mariage comme étant l’union d’un homme et d’une femme, je vous prie de recevoir, Monsieur le Maire de Paris, Bertrand Delanoë, l’expression de mes sentiments les plus courtois et les plus républicains.

Votre signature

Lettre au Président de la République et au Premier ministre : soyez des millions à leur écrire !


Vous trouverez ci-dessous un exemple de lettre à envoyer à François Hollande et à Jean-Marc Ayrault, dès que possible par courriel à ses plus proches :

FH-JMA

Monsieur le Président de la République, Monsieur le Premier ministre,

Vous avez très certainement suivi depuis le mois d’octobre 2012 les fortes mobilisations des citoyens de France qui s’opposent à votre engagement 31 et au projet de loi « mariage pour tous ». Le 13 janvier 2013, notre forte mobilisation a réuni près de un million trois cent mille citoyens. Je suis un de ces participants.

Je m’adresse simplement à vous en tant que citoyen : vous ne pouvez pas rester indifférents et sourds à celles et ceux qui de façon apaisée et sans haine vous demandent de retirer ce projet et d’organiser les Etats Généraux de la Famille, dont la France à tant besoin. Ces états généraux devront traiter du Mariage, de l’Enfant, de l’Adoption, et de la Famille. Les Etats Généraux, c’est maintenant !

Vous, Monsieur le Président de la République et vous, Monsieur le Premier ministre, vous ne pouvez pas ignorer cette foule qui s’est levée et qui se tourne vers vous.

Vous, Monsieur le Président de la République et vous, Monsieur le Premier ministre, vous ne pouvez pas rayer d’un coup de crayon législatif ce qui fait la force du mariage, véritable institution : l’union d’un homme et d’une femme. Vous en êtes les premiers protecteurs.

Vous, Monsieur le Président de la République et vous, Monsieur le Premier ministre, vous ne pouvez pas fermer les yeux sur notre histoire qui au long des millénaires a consacré et transmis de génération en génération les valeurs de notre humanité homme-Femme.

Vous, Monsieur le Président de la République et vous, Monsieur le Premier ministre, vous ne pouvez pas donner quitus aux revendications ultra-minoritaires et communautaristes du lobby inter-LGBT. Vous êtes le Président de tous les Français. Vous êtes le Premier ministre de tous les Français. Vous n’êtes plus des chefs de parti. Ne soyez donc pas soumis au lobby inter-LGBT. Soyez soumis aux Français; et, servez-les !

Vous, Monsieur le Président de la République et vous, Monsieur le Premier ministre, vous ne pouvez pas créer une nouvelle communauté, une nouvelle société qui ne serait pas le fruit de la procréation ou de l’union naturelle de l’homme et de la femme; mais le produit des scientifiques, de la médecine et des laboratoires, avec la pma et la gpa.

Permettez-moi de vous rappeler, Monsieur le Président de la République et Monsieur le Premier ministre, que l’article 16 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, signée par la France, désavoue totalement ce projet :« A partir de l’âge nubile, l’homme et la femme, sans aucune restriction  quant à la race, la nationalité ou la religion, ont le droit de se marier et de  fonder une famille. Ils ont des droits égaux au regard du mariage, durant le  mariage et lors de sa dissolution. »

Permettez-moi de vous rappeler, Monsieur le Président de la République et Monsieur le Premier ministre, que le mariage est de nos jours un acte civil, mais qu’il était religieux avant la Révolution de 1789. Les révolutionnaires eux-mêmes ont voulu institutionnaliser le mariage comme étant l’union d’un homme et d’une femme. Pourquoi désavouer ainsi les religions et la République ? Au nom d’une nouvelle idéologie communautariste ? Au nom de l’égalité? Mais, vous savez très bien que votre projet va créer de nombreuses inégalités et de nombreuses injustices.

Avez-vous pensé à l’enfant? Au nom de la réalité, de la vérité, au nom de l’altérité et de la parité, il a besoin naturellement d’un papa et d’une maman.

Monsieur le Président de la République et Monsieur le Premier ministre, j’en appelle à votre conscience et à votre bon sens.

Monsieur le Président, je vous demande, nous vous demandons, les citoyens du 13 janvier 2013 vous demandent de :

  • protéger le droit de la famille et non pas de l’affaiblir;
  • protéger le fiancé et sa fiancée en valorisant le mariage, et non pas de faire table-rase sur leur engagement;
  • protéger le mari et son épouse en valorisant le mariage civil, et non pas de nier l’union naturelle de l’homme et de la femme qui fonde notre société;
  • protéger l’enfant, fruit de l’union d’un homme et d’une femme;
  • protéger la famille, première cellule fondatrice de notre société et du bien-vivre ensemble.

Monsieur le Président de la République et Monsieur le Premier ministre, ne restez pas insensible à ma demande. Je reste dans l’espoir d’être entendu.

Je vous remercie d’avoir pris le temps de me lire.

Je vous prie de recevoir, Monsieur le Président de la République et Monsieur le Premier Ministre, l’expression de mon attachement républicain.

Posez vos questions à Jean-Marc Ayrault !


Photo de profil du compte twitter de JMA

Photo de profil du compte twitter de JMA

Le compte Twitter du Premier Ministre vient d’être réactivé, il y a quelques minutes :

Jean-Marc AyraultCertifié@jeanmarcayrault7 min

Bonjour, je relance mon compte personnel. Je m’adresserai régulièrement à ceux qui me font le plaisir de me suivre

Voici la première question que nous venons de lui poser :

Les Tourtereaux@lestourtereaux

@jeanmarcayrault Bonjour et merci pour cette exposition. Pouvez-vous reporter, retirer le #mariagepourtous et organiser des #EtatsGénéraux?

A VOUS DE JOUER ou plutôt de TWITTER 😉