Alain Escada et Virginie Tellenne (Frigide B) : signez ce CECU à durée déterminée !


100_8546100_8703

Les Tourtereaux viennent d’écrire à Virginie Tellenne (LMPT) et Alain Escada (Président de Civitas)

pour les inviter à l’Entente Cordiale avant le 13 janvier ! Pour matérialiser cet entente, ils doivent signer avant le 13 janvier (au plus tard le 11 janvier, pour que cela ait du sens) le Certificat d’Entente Cordiale Unitaire (CECU) que nous leur avons remis :

frame

« Chère Virginie et Cher Alain, 

 A J-4 de la grande manifestation nationale du 13 janvier, Les Tourtereaux vous invitent à signer ce Certificat d’Entente Cordiale Unitaire.

Ce sera un bon signe pour l’ensemble des Français qui viendront manifester dimanche. Cela montrera que nous sommes bien, que vous êtes bien unis et à leur service.

Et comme il nous faut des témoins, je mets en copie les amis.

Si vous le souhaitez et pour mettre en lumière cet accord, nous pouvons organiser jeudi ou vendredi une signature médiatique devant la mairie de Paris. 

Nous avons laissé sur le certificat la place pour votre signature (vos noms y sont déjà) et la date manuscrites : mettre le jour (jeudi ou vendredi) et la date (le 10 ou le 11). 

Ce certificat est à durée déterminée : il pourra être renouvelé ou se transformer en durée indéterminée selon votre propre volonté. 

Merci de vos retours pour aujourd’hui (si possible)… »

Nous vous tiendrons informé de la signature ou pas de ce certificat.

Le 13 janvier 2013, la manifestation appartient à toutes celles et tous ceux qui ont décidé courageusement de se lever et de venir des quatre coins de France (et des pays limitrophes – nous avons encore reçu des mails sur ce sujet) pour dire NON au « mariage pour tous ».

C’est cela l’ESSENTIEL : ETRE UNIS ET DIRE NON AU « MARIAGE POUR TOUS »

LE 13 JANVIER 2013 !

Les attaques, les esprits de chapelle, les querelles ne servent à rien et sont destructrices de nos valeurs.

Virginie et Alain : avancez un pas l’un vers l’autre, ce CECU n’est que symbolique; faites une ou deux concessions. Les manifestants ne souhaitent que cela.

Les égos et tout ce qui nuit à l’unité : au vestiaire !

TOUS A PARIS, LE 13 JANVIER 2013. TOUS UNIS !

 

Publicités

Virginie Tellenne (Frigide Barjot) va-t-elle trop loin ?


Nous nous interrogeons de plus en plus au sujet des motivations et des raisons de Virginie Tellenne (Frigide Barjot) quant à son implication dans cette cause contre le « mariage pour tous ».

Un Tourtereau vient de nous communiquer cet article de Libération dont nous connaissons le parti pris en faveur du « mariage pour tous ». Cependant, l’information, si elle n’est pas démentie (nous attendons le démenti de la principale intéressée) est à prendre avec sérieux.

A J-8 celle qui était l’égérie de la gay-pride avec son propre char « banana café »,  le célèbre bar gay, et qui se vante sur Radio Notre Dame d’avoir fait la première gay-pride en 1969 (aux USA et à l’âge de 7 ans !) est devenue depuis le 17 novembre l’égérie de la fronde contre le « mariage pour tous ».

Lors de notre dernier entretien téléphonique (elle nous avait appelé le 9 décembre pour nous inviter à rejoindre le comité de pilotage), nous avions été étonné par ses propos ambivalents : « les homosexuels n’ont pas assez de droits, et le PACS ne va pas assez loin… »

Aujourd’hui cet article de Libération remet sur la place publique cette question : pour qui roule Frigide Barjot? Nous espérons que les articles qui vont sortir sur le même sujet, n’entâmeront pas notre réel et sincère mobilisation qui est véritable et ancestrale !

Quand Frigide Barjot dédicaçait un faux contrat de mariage gay

4 janvier 2013 à 19:43

«L’Express» publie un pastiche de contrat de mariage entre deux hommes daté de 2007 et signé par la leader de la fronde contre le mariage pour tous. Contactée par «Libération», l’intéressée dément toute contradiction et plaide «l’humour et la fête».

Par JEAN-LUC MOUNIER
Libération

Frigide Barjot prise en flagrant délit de double discours. La pasionaria catholique anti-mariage gay aurait-elle changé d’avis entre 2007 et 2012 ? Vendredi, l’Express a exhumé un contrat de mariage fictif entre deux hommes, dédicacé à l’époque par Barjot. «Tous nos voeux, mille baisers», écrit-elle à l’encre bleue en bas de ce document établi le 13 juillet 2007 à L’Etoile, une boîte de nuit du XVIe arrondissement de Paris.

Le contrat de mariage fictif entre deux hommes, daté de 2007 et signé par Frigide Bajot.

Le contrat de mariage fictif entre deux hommes daté de 2007 et signé par Frigide Barjot. Photo DR

L’une des figures anti-mariage pour tous assiste alors à un simulâcre de mariage gay entre le conseiller général Jean-Luc Romero, homme politique et militant de la cause homo, et un certain Christophe. Jean-Luc Roméro remplit ce «certificat», dédicacé ensuite par Frigide Barjot. «C’était une soirée amusante et pastiche», se défend aujourd’hui cette dernière, contactée par Libération. Et d’ajouter : «J’ai même célébré des mariages non-officiels en boîte de nuit en 1998 au moment du pacs. C’est une parodie, ce n’est pas un mariage en mairie ce contrat», se justifie-t-elle. «Tant que [ces mariages sont] de l’ordre de la fête il n’y a absolument aucun souci».

La révélation de ce document à huit jours de la manifestation anti-mariage pour tous crée des remous dans son propre camp. Une personne influente du mouvement des antis citée par l’Express confie que Barjot «cherche surtout à prendre la lumière». Réplique de l’interessée : «Qu’il la prenne, lui, la lumière». Les catholiques intégristes de toute façon «ne font pas partie de mon camp», précise-t-elle. Barjot ne redoute pas les réactions. «Je suis parodiste dans la vie, tandis que le 13 janvier c’est du sérieux, on ne rigole plus sur le projet de loi», martèle-t-elle, sans craindre ses propres contradictions : «Je suis pour l’union amoureuse homosexuelle, mais pas pour la filiation».

Voici le courrier que nous venons de lui adresser :

 » Bonjour Frigide, 

Nous avons reçu cet article d’un Tourtereau qui nous touche en plein coeur : http://www.liberation.fr/societe/2013/01/04/quand-frigide-barjot-dedicacait-un-faux-contrat-de-mariage-gay_871747.

Frigide qu’en est-il exactement ? Lors de notre dernier entretien téléphonique, du 9 décembre, dans lequel tu nous invitais à rejoindre le comité de pilotage, tu avais déjà tenu ces propos :

« les homosexuels n’ont pas assez de droits, et le PACS ne va pas assez loin… »

Cet article va plus loin…trop loin.

Si ce sont des erreurs, il est temps de les dénoncer. Si c’est vrai, il est temps de te mettre en retrait. On ne peut pas jouer sur les deux tableaux Frigide. Il faut que tu laisses celles et ceux qui se battent vraiment depuis des années sur le sujet agir, et représenter auprès des médias les centaines de milliers de manifestants qui viendront le 13 janvier.

J’espère que le bon sens l’emportera.

Ne mentons pas aux enfants : ils ont besoin d’un papa et d’un maman.

Ne mentons pas aux manifestants : ils ont besoin de répondre à la mobilisation lancée par des serviteurs intègres, qui ne jouent pas une parodie, un double rôle. Le risque est bien trop grand.

Nous attendons ton démenti… »

TOUTE LA PRESSE EN PARLE IL FAUT ARRETER L’HEMORRAGIE !!!

Les porte-paroles de La Manif Pour Tous !


Porte-paroles LMP

Nous sommes heureux de constater que les porte-paroles se sont enfin étoffés. Depuis le 10 décembre, se sont ajoutés à Frigide Barjot, Xavier Bongibault et Laurence Tcheng, Tugdual Derville, Camel Bechikh, Philippe Brillault, Lionel Lumbroso.

Et depuis quelques heures, Béatrice Bourges est venue équilibrer et renforcer cette équipe. Tant mieux ! Nous avions publié un article sur elle, il y a quelques temps (cliquez sur son nom).

Il reste maintenant à finaliser cet ensemble, afin que l’équilibre soit véritable et réponde bien au label de La Manif Pour Tous :

– la gauche est représentée, mais pas la droite;

– les religions musulmanes et juives sont représentées, mais pas les religions catholiques, et protestantes…

Pourquoi ne pas demander à Antoine Renard, président de l’une des plus anciennes associations familiales catholiques (CNAFC) de vous rejoindre? Idem, pour Henri Joyeux, président de l’une des plus importantes associations familiales laïques, qui était à toutes nos réunions ?

L’UNITE EST EN MARCHE…BRAVO, CONTINUEZ ! ET N’OUBLIEZ PAS CIVITAS !

Conférence de presse de La Manif Pour Tous : c’est parti !


Frigide Barjot, avec qui nous avons été en entretien téléphonique hier pour faire le point sur les différentes initiatives contre le « mariage pour tous », nous a invité à la rejoindre pour la conférence de presse de La Manif Pour Tous.

Rendez-vous ce matin, à 9h00, devant l’hôtel de ville de Paris. Tout un symbole : le maire de Paris est un homosexuel de gauche : Bertrand Delanoë, et l’hôtel de ville est bien entendu le lieu où sont officiés les mariages.

Nous étions une dizaine d’associations et de mouvements à avoir répondu présent : Frigide Barjot, fondatrice du collectif « Pourl’Humanitédurable.com », Xavier Bongibault, président de « Plus gay sans mariage », Laurence Tcheng, porte-parole de « la Gauche pour le mariage républicain », Camel Bechikh, président des Fils de France (musulmans), Lionel Lumbroso, président de « David&Eugenia » (juifs), Roland Hureaux(Humanisme et dialogue), Jérôme Brunet (Appel des professionnels de l’enfance), Laurent Michelin (Tous pour le mariage), Tugdual Derville (Alliance Vita), Mlanao Nourdine (CNDR), Marie-Thérèse Hermange (ancien député européen que nous avions rencontré il y 15 ans lors du PACS) et…nous.

Il y avait aussi un élu : le maire du Chesnay, Philippe Brillault.

Ordre du jour : la manifestation du 17 novembre. Nous y participerons et nous allons travailler à sa réussite (nous y travaillons déjà !).

Le message que nous voulons faire passer : nous redisons notre opposition pacifique au projet de loi le « mariage pour tous  » et nous manifesterons cette opposition le 17.

Nous vous invitons à vous mobiliser et à mobiliser autour de vous vos amis, vos familles, vos réseaux.

Le 17 novembre, soyons nombreux à lancer un appel clair au gouvernement :

  • OUI au Mariage, l’union d’un homme et d’une femme
  • OUI à l’Enfant, fruit de cette union
  • OUI à la Famille
  • NON au « mariage pour tous »
  • NON à l’enfant « objet du droit »…

Nous demandons dès-à-présent solennellement que le gouvernement propose à l’Assemblée Nationale et au Sénat lors d’un Congrès que soit inscrit dans la Constitution : « Le mariage est l’union d’un homme et d’une femme. »

Pour en savoir plus, cliquez sur La Manif Pour Tous !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Frigide Barjot nous écrit…nous lui répondons !


Frigide Barjot nous écrit dans le cadre de la manifestation qu’elle compte organiser le 17 novembre, alors qu’une autre manifestation était organisé de longues dates le 18 novembre. Beaucoup de personnes ne comprennent pas cette double manifestation…

Mes amis de l’Humanité Durable et assimilés

Certains s’étonnent de cette initiative du 17 novembre, et craignent pour l’unité et la cohérence du mouvement qui émerge. Loin de nous, et surtout de moi votre Barjot qui aime tout le monde !, la volonté de diviser en vous proposant de rejoindre cette première marche publique, festive et familiale, en régions et à Paris, dans la belle campagne qui se lève pour rappeler les fondamentaux de notre société et de notre humanité.  

Mais il s’agit bien d’ouvrir le mouvement  à tant d’autres  qui s’inquiètent en offrant un lieu d’expression à tous ceux (athées, homos, sensibilités de gauche, autres pathos,  etc.) qui ne se reconnaîtraient pas dans la manifestation du 18 novembre organisée par l’institut Civitas.

Dans l’unité et la diversité,

Mille baisers de Paix,

 

Frigide

NOTRE REPONSE :

Chère Frigide,

Les Tourtereaux s’interrogent effectivement sur le bien fondé de ces initiatives qui semblent se concurrencer…C’est la liberté !

Certes, mais le risque existe aussi de voir que les initiatives des uns et des autres détournent de l’objectif premier (s’unir contre le mariage gay). Et pourquoi stigmatiser CIVITAS? C’est au contraire l’occasion pour vous, Frigide, qui êtes médiatique, d’entrer en relation et de voir dans quelles conditions vous pourriez faire cause commune avec eux. Mais vous préférez peut-être défiler avec les autres (athées, homos, sensibilités de gauche, autres pathos,  etc.) ?

C’est votre droit. Mais attention à la confusion des genres et à leurs conséquences.

Enfin, vous omettez les autres manifestations publiques, locales et nationales qui auront lieu partout en France.

Nous pensons tout particulièrement aux manifestations du 23 octobre organisées dans 80 villes de France.

N’oublions pas, Chère Frigide, l’objectif commun : l’unité pour dénoncer le projet de loi Taubira.

C’est d’ailleurs pour cela que Les Tourtereaux appellent tous les hommes et les femmes de bonne volonté à rejoindre les manifestations organisées : 

  • le 23 octobre avec ALLIANCE VITA dans toute la France;
  • le 31 octobre avec LES TOURTEREAUX, à Paris;
  • le 17 novembre avec vous, à Paris;
  • le 18 novembre avec CIVITAS, à Paris.

Unissons-nous !

De tout coeur,

Les Tourtereaux