VIDEO. Mariage gay : Frigide Barjot est « sûre » d’avoir « ébranlé » Hollande…


Porte-voix des opposants au mariage pour tous, l’humoriste a été reçue par le chef de l’Etat, vendredi soir. « Je crois que la reconnaissance de notre mouvement est faite », a-t-elle déclaré à sa sortie.

Pour lire la vidéo, cliquez sur le lien ci-dessus !

Ils sont arrivés dans la cour de l’Elysée vers 18h30. En tête des militants anti-mariage gay? Frigide Barjot. Le meneuse du collectif « La Manif pour tous » était  accompagnée de Laurence Tcheng, du collectif « La gauche pour le mariage républicain », ainsi que d’un représentant du collectif « Plus gay sans mariage », pour rencontre François Hollande.

A sa sortie, l’humoriste a regretté que la décision ait été prise de la faire passer « par derrière », « par les communs », alors que Florence Cassez a été reçue avec tous les honneurs juste après elle. « Je crois que la reconnaissance de notre mouvement  est faite », a-t-elle déclaré, précisant au sujet du chef de l’Etat : « Nous l’avons ébranlé, moi j’en suis sûre, je voyais vraiment dans ses yeux l’attention ».  « Le président nous a dit qu’il nous entendait, d’ailleurs il nous a gardé » et « nous avons vraiment balayé toute la problématique de la loi Taubira » sur le mariage gay. Un entretien qu’elle a jugé « consistant et sympathique ».

Bousculades autour de l’Elysée

Du côté de l’Elysée, on indique que François Hollande « a notamment insisté sur l’importance qu’il attache à la protection des enfants et de toutes les familles auxquelles la loi apportera une plus grande sécurité juridique ». Le chef de l’Etat a également rappelé que « c’est au Parlement qu’il appartient de débattre dans la sérénité sur ce texte ». « Et il a écarté de nouveau l’idée d’un référendum sur cette question conformément à l’esprit et à la lettre de notre Constitution ».

L’Elysée avait précisé lundi que François Hollande réaffirmerait « sa détermination à faire adopter le texte », et que « le principe ne changera pas ». « S’il nous dit cela, alors nous annoncerons depuis l’Elysée vendredi soir la date d’une prochaine manifestation nationale », avait promis Frigide Barjot. Et « si le projet n’est pas suspendu, nous demanderons sa soumission au référendum », avait-t-elle ajouté.

Un référendum, c’est justement ce que réclamaient une cinquantaine d’opposants au mariage gay, venus manifester près de l’Elysée. Des bousculades ont eu lieu avec les forces de l’ordre. Les manifestants ont brièvement bloqué la rue de Mirmesnil avant de se disperser.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s