Virginie Tellenne (Frigide Barjot) va-t-elle trop loin ?


Nous nous interrogeons de plus en plus au sujet des motivations et des raisons de Virginie Tellenne (Frigide Barjot) quant à son implication dans cette cause contre le « mariage pour tous ».

Un Tourtereau vient de nous communiquer cet article de Libération dont nous connaissons le parti pris en faveur du « mariage pour tous ». Cependant, l’information, si elle n’est pas démentie (nous attendons le démenti de la principale intéressée) est à prendre avec sérieux.

A J-8 celle qui était l’égérie de la gay-pride avec son propre char « banana café »,  le célèbre bar gay, et qui se vante sur Radio Notre Dame d’avoir fait la première gay-pride en 1969 (aux USA et à l’âge de 7 ans !) est devenue depuis le 17 novembre l’égérie de la fronde contre le « mariage pour tous ».

Lors de notre dernier entretien téléphonique (elle nous avait appelé le 9 décembre pour nous inviter à rejoindre le comité de pilotage), nous avions été étonné par ses propos ambivalents : « les homosexuels n’ont pas assez de droits, et le PACS ne va pas assez loin… »

Aujourd’hui cet article de Libération remet sur la place publique cette question : pour qui roule Frigide Barjot? Nous espérons que les articles qui vont sortir sur le même sujet, n’entâmeront pas notre réel et sincère mobilisation qui est véritable et ancestrale !

Quand Frigide Barjot dédicaçait un faux contrat de mariage gay

4 janvier 2013 à 19:43

«L’Express» publie un pastiche de contrat de mariage entre deux hommes daté de 2007 et signé par la leader de la fronde contre le mariage pour tous. Contactée par «Libération», l’intéressée dément toute contradiction et plaide «l’humour et la fête».

Par JEAN-LUC MOUNIER
Libération

Frigide Barjot prise en flagrant délit de double discours. La pasionaria catholique anti-mariage gay aurait-elle changé d’avis entre 2007 et 2012 ? Vendredi, l’Express a exhumé un contrat de mariage fictif entre deux hommes, dédicacé à l’époque par Barjot. «Tous nos voeux, mille baisers», écrit-elle à l’encre bleue en bas de ce document établi le 13 juillet 2007 à L’Etoile, une boîte de nuit du XVIe arrondissement de Paris.

Le contrat de mariage fictif entre deux hommes, daté de 2007 et signé par Frigide Bajot.

Le contrat de mariage fictif entre deux hommes daté de 2007 et signé par Frigide Barjot. Photo DR

L’une des figures anti-mariage pour tous assiste alors à un simulâcre de mariage gay entre le conseiller général Jean-Luc Romero, homme politique et militant de la cause homo, et un certain Christophe. Jean-Luc Roméro remplit ce «certificat», dédicacé ensuite par Frigide Barjot. «C’était une soirée amusante et pastiche», se défend aujourd’hui cette dernière, contactée par Libération. Et d’ajouter : «J’ai même célébré des mariages non-officiels en boîte de nuit en 1998 au moment du pacs. C’est une parodie, ce n’est pas un mariage en mairie ce contrat», se justifie-t-elle. «Tant que [ces mariages sont] de l’ordre de la fête il n’y a absolument aucun souci».

La révélation de ce document à huit jours de la manifestation anti-mariage pour tous crée des remous dans son propre camp. Une personne influente du mouvement des antis citée par l’Express confie que Barjot «cherche surtout à prendre la lumière». Réplique de l’interessée : «Qu’il la prenne, lui, la lumière». Les catholiques intégristes de toute façon «ne font pas partie de mon camp», précise-t-elle. Barjot ne redoute pas les réactions. «Je suis parodiste dans la vie, tandis que le 13 janvier c’est du sérieux, on ne rigole plus sur le projet de loi», martèle-t-elle, sans craindre ses propres contradictions : «Je suis pour l’union amoureuse homosexuelle, mais pas pour la filiation».

Voici le courrier que nous venons de lui adresser :

 » Bonjour Frigide, 

Nous avons reçu cet article d’un Tourtereau qui nous touche en plein coeur : http://www.liberation.fr/societe/2013/01/04/quand-frigide-barjot-dedicacait-un-faux-contrat-de-mariage-gay_871747.

Frigide qu’en est-il exactement ? Lors de notre dernier entretien téléphonique, du 9 décembre, dans lequel tu nous invitais à rejoindre le comité de pilotage, tu avais déjà tenu ces propos :

« les homosexuels n’ont pas assez de droits, et le PACS ne va pas assez loin… »

Cet article va plus loin…trop loin.

Si ce sont des erreurs, il est temps de les dénoncer. Si c’est vrai, il est temps de te mettre en retrait. On ne peut pas jouer sur les deux tableaux Frigide. Il faut que tu laisses celles et ceux qui se battent vraiment depuis des années sur le sujet agir, et représenter auprès des médias les centaines de milliers de manifestants qui viendront le 13 janvier.

J’espère que le bon sens l’emportera.

Ne mentons pas aux enfants : ils ont besoin d’un papa et d’un maman.

Ne mentons pas aux manifestants : ils ont besoin de répondre à la mobilisation lancée par des serviteurs intègres, qui ne jouent pas une parodie, un double rôle. Le risque est bien trop grand.

Nous attendons ton démenti… »

TOUTE LA PRESSE EN PARLE IL FAUT ARRETER L’HEMORRAGIE !!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s