Mariage gay : Marine Le Pen pour une « objection de conscience » des maires…


Source : TF1.fr

Marine Le Pen.

Marine Le Pen s’est dite vendredi favorable à une « objection de conscience » au nom « d’impératifs religieux, moraux, éthiques » pour les maires. Pour la présidente du FN, cette objection leur permettrait par exemple de refuser de marier des couples homosexuels.

La présidente du FN Marine Le Pen s’est dite vendredi favorable à une « objection de conscience » au nom « d’impératifs religieux, moraux, éthiques » pour les maires leur permettant par exemple de refuser de marier des couples homosexuels.

Est-ce que le maire doit avoir la possibilité d’enclencher sa liberté de conscience ? « Oui, je le crois. C’est une sorte d’objection de conscience. Il refuserait d’accomplir certains actes qui vont à l’encontre d’impératifs religieux, moraux, éthiques », a affirmé Mme Le Pen sur BFMTV et RMC. « On ne peut pas forcer un maire à célébrer un mariage », estime Marine Le Pen. D’après elle, même si un maire refuse de célébrer un mariage, « le mariage aura lieu », car « il y a un certain nombre » d’adjoints dans les communes.

« Un Président rappelé à l’ordre par un micro-lobby »

Ce qui est « incroyable », a voulu soulever Marine Le Pen, c’est de voir un « président de la République qui va devant les maires de France, qui parle aux 36.000 maires de France, et qui parle de la ‘liberté de conscience' » puis « qui est rappelé à l’ordre par un micro-lobby, l’Inter-LGBT, qu’il reçoit dans les 24 heures à l’Elysée ». « Où on est ? Où on vit? Vous imaginez François Mitterrand obéir aux injonctions de l’Inter-LGBT ? On rêve ! » s’est-elle exclamée.

Devant le congrès des maires mardi, François Hollande leur avait reconnu une « liberté de conscience ». Cependant, lors d’une rencontre mercredi avec l’association Inter-LGBT, il avait assuré qu’il ne serait pas fait mention de « liberté de conscience » dans le projet de loi, selon le porte-parole de l’association, Nicolas Gougain, un propos confirmé jeudi par la ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s